Actualités 05 / 09 / 2021

Enfants : offrez-leur une chambre qui grandit avec eux

On n’a pas forcément l’envie, ni le courage ou les moyens, de refaire la déco et changer le mobilier de la chambre des enfants… aussi souvent qu’ils changent de goûts et de besoins !  Quelques conseils pour que leur chambre grandisse avec eux.

Non seulement ils prennent des centimètres à une vitesse affolante, mais en plus, ils changent de goûts et de couleurs à la même allure : en moyenne, tous les trois ans. Autrement dit, chaque fois qu’ils franchissent une grande étape de leur enfance et accèdent à un statut différent, lié à leur scolarité : entrée en maternelle, au collège, au lycée, en fac… chacun de ces changements s’accompagne d’une grande révolution personnelle. Plus question de garder des murs roses et un petit lit de princesse quand on entre en sixième et que toutes les copines ont remplacé les posters Disney par ceux du rappeur ABD… et plus possible de travailler courbé sur un petit bureau d’écolier quand on chausse du 45 et qu’on dépasse le mètre 80 ! Alors, dès la naissance de bébé… anticipez !

Comment concevoir une chambre assez modulable pour évoluer avec votre tout-petit, jusqu’à son adolescence ?

1- Sa première chambre : restez neutre

Certes, quand un enfant arrive dans votre vie, ça change tout. Rien n’est trop beau pour lui… Et sa chambre ! Il s’avère pourtant recommandable de modérer les expéditions dans les magasins de brico-déco : jusqu’à ses trois ou quatre ans, la couleur des murs l’affecte peu tout comme les dentelles de son berceau ou le nombre de peluches sur son étagère.
Et si vous profitiez un peu de ce temps de répit durant lequel votre enfant n’aura aucune exigence ? Imaginez un coin calme et tranquille, avec des couleurs neutres : une chambre fraîchement peinte en blanc est apaisante, et laisse un terrain vierge pour de futures fantaisies. Optez aussi pour la simplicité dans les meubles, en misant surtout sur ceux qui peuvent évoluer : on trouve facilement des berceaux qui deviennent lits, des lits bébé qui se transforment en lits enfants en enlevant les barreaux, et des tables à langer dont le plateau est amovible (elles deviendront une commode bien pratique). Vous pouvez aussi en fabriquer une, si vous avez quelques talents de bricoleur ! Il suffit ensuite de quelques étagères, une armoire ou un placard… en attendant l’entrée à l’école !

2- Ses premiers « vrais » meubles : pensez « deux en un »

Dès que votre enfant entre en maternelle, il appréciera d’avoir « son » petit bureau… Quant à ses jouets, leur nombre augmente avec l’âge, et les rangements deviennent indispensables dans la chambre ! Il s’agit donc d’investir dans du bon mobilier, qui puisse traverser le temps – donc, de préférence, modulable et évolutif. Certes, l’investissement est plus élevé mais il est vite rentabilisé : lits « cabane » qui remplissent à la fois la fonction de couchage et d’espace jeux, lits avec tiroirs de rangement si on manque de place (certains, en hauteur, permettent d’avoir jusqu’à trois ou quatre tiroirs, voire une petite armoire, sous leur sommier), lits superposés si plusieurs enfants se partagent la chambre, lits gigognes qui permettent de dédoubler l’espace couchage et d’accueillir pour dormir les premiers copains d’école… ou encore, lits avec coin bureau en-dessous. Les bureaux eux-mêmes peuvent être modulables : leur hauteur grandit alors avec celle de l’enfant, et c’est bien pratique. Une grande armoire ou des meubles à casier seront également bien pratiques si la chambre n’a pas de placard, et peuvent être personnalisés à souhait avec de simples petits accessoires, qui se retirent à mesure qu’on change d’âge et de goûts : stickers, décorations amovibles, peintures magnétiques qui permettent de « coller » ce qu’on veut sur les surfaces… puis de le décoller ! De même, les stores, rideaux, housses de couette et de coussin, affiches, tableaux, ça se change à peu de frais : pour la fantaisie, misez sur ces accessoires déco plutôt que sur la peinture ou le papier peint qu’il faudra ensuite entièrement renouveler ! A condition, bien sûr, de n’avoir pas craqué sur le lit en forme de voiture ou de carrosse princier, vous n’aurez pas grand-chose à changer dans la chambre… jusqu’à l’entrée au collège !

3- Ado, voyez grand

Quand la chambre d’enfants devient celle d’un ado, exit les jouets comme les décos de « bébé » ! Il y a tout à parier que tout ce qui plaisait soit désormais considéré comme la pire des horreurs. Mais là encore, si vous avez gardé des couleurs neutres pour les murs, plafonds et sols, et misé sur les accessoires déco pour la touche enfantine, il n’y aura qu’à faire un grand ménage parmi ces derniers pour changer totalement d’ambiance ! Par contre, les meubles doivent grandir pour convenir à la nouvelle stature de votre enfant… et pensez bien que celle-ci n’est pas encore définitive ! Les bureaux trop bas pour y glisser les genoux, les armoires trop étroites pour contenir les garde-robes qui s’étoffent, seront éliminés sans pitié : place aux meubles taille adulte, et même XXL… Si vous avez suffisamment de place, consacrez tout un mur aux étagères, et si vous changez le lit, préférez-le en 140 ou 160 cm : un ado, ça se sert de son lit pour dormir – longtemps – mais aussi comme de bureau, de salle de ciné et de salle-à-manger ! Résultat, il appréciera d’y avoir ses aises.  Rassurez-vous, il faudra encore un peu de temps avant qu’il quitte ce petit nid si confortable que vous lui avez aménagé au cours des années !

imaginer & aménager
print favorite share
chevron_left Article Précédent
Actualités 02 / 08 / 2021

Comment devenir propriétaire ?

Article Suivant chevron_right
Actualités 05 / 09 / 2021

La cuisine idéale : ouverte ou fermée ?