Actualités 04 / 02 / 2022

Participer à la co-création de son logement

Les propriétaires apprécient de pouvoir co-concevoir leur appartement. Une démarche développée par Quartus Résidentiel au sein de son programme Eqlo à Floirac, près de Bordeaux.

Créer son logement sur-mesure, personnaliser l’organisation de son intérieur, imaginer les services et espaces communs de la résidence… Les propriétaires apprécient de plus en plus de pouvoir co-concevoir leur appartement avant d’y habiter. Une démarche développée par Quartus Résidentiel au sein de son programme Eqlo, à Floirac en Gironde. Explications.

Quand les habitants participent à la conception de leur logement

Où s’arrêtera notre envie de personnalisation ? Après les sneakers à nos couleurs, les voitures aux innombrables combinaisons possibles, voici que l’immobilier neuf succombe également à cette tendance du sur-mesure. Le mouvement prend de l’ampleur au point que de nombreux programmes réservent désormais quelques logements, voire un bâtiment entier, en fonction de l’ampleur du projet, à ce qu’il est convenu d’appeler la « co-création ».

Le principe consiste à placer l’habitant au cœur du projet en l’accompagnant dans l’élaboration de son logement, pour lui permettre de créer un lieu de vie à son image et adapté à ses usages. Grâce à un logiciel mis à disposition, chaque occupant peut ainsi choisir sa surface, sélectionner les prestations, personnaliser le volume habitable sans oublier d’imaginer les futurs services et espaces proposés dans les parties communes. De la surface à l’exposition souhaitée jusqu’à l’organisation entre les pièces et les aménagements, la personnalisation concerne vraiment tout l’intérieur. Et pour les espaces partagés, intérieurs comme extérieurs, si la palette des possibilités varie certes en fonction de chaque résidence, toutes les suggestions sont les bienvenues, entre l’atelier de bricolage, la salle commune ou le jardin partagé. 

Un processus en 4 ateliers

C’est très exactement cette démarche de co-création que Quartus Résidentiel a mis en place dans l’un des trois bâtiments de son programme Eqlo, à Floirac (Gironde), cette commune située sur la rive droite de la Garonne, limitrophe de Bordeaux à l’est. « En accord avec l’architecte Pascal Gontier, nous avons choisi de dédier un bâtiment de 24 logements sur 3 étages aux propriétaires occupants et de leur offrir la liberté d’exprimer leurs envies », explique Nathalie Barelle, chargée de commercialisation du programme Eqlo. Elle précise : « Les personnes intéressées ont acheté un plateau, sans aucun mur porteur et ont disposé les pièces selon leurs goûts, changé la taille et la forme des fenêtres, modifié les balcons. »

Concrètement, le processus de co-création mis en place par Quartus Résidentiel a reposé sur l’organisation de 4 ateliers.

  • Le premier a permis à l’architecte de présenter un premier jet de son logement à chaque propriétaire. Il s’accompagne d’une formation au logiciel Home By Me, outil numérique très souple comprenant le catalogue des toutes les possibilités.
  • Le deuxième atelier est intervenu 3 semaines plus tard, le temps de réfléchir et modifier les plans initiaux en toute autonomie : l’architecte valide l’harmonie et la faisabilité des lots.
  • Le 3ème atelier a été consacré à l’utilisation et à la gestion des espaces partagés, en l’occurrence des deux petits halls d’entrée - pour lesquels une décoration originale a été retenue – et l’aménagement d’une salle commune de 63 m2. Les copropriétaires ont décidé, en plus, d’aménager une grande terrasse sur le toit.
  • Le dernier atelier, enfin, est l’occasion de présenter le règlement de copropriété à tous.

 

Cette démarche suppose évidemment d’y consacrer du temps mais toutes les parties prenantes en perçoivent les bénéfices. « Les gens se projettent beaucoup plus, parce qu’ils ont la main sur le plan comme pour une maison individuelle », reprend Nathalie Barelle. « Tout le monde a adoré le concept, sans distinction d’âge, de sexe ou de taille de la famille. Nous ne pouvons donc pas parler d’une typologie d’acheteur plus ou moins sensible à la co-création ». En revanche, quelques demandes plus fréquentes que d’autres ont été remarquées, comme le fait d’aménager un dressing et un cellier…

Côté budget enfin, « personne n’a débordé en termes de budget », note la chargée de commercialisation, qui souligne que « cette démarche de co-création n’a pas d’influence sur le prix final du bien acheté ». En revanche, toutes les décisions sont prises plus rapidement, dans une vraie concertation, en installant en plus un rapport très humain entre tous les copropriétaires qui rend le tout beaucoup plus simple.

imaginer & aménager
print favorite share
chevron_left Article Précédent
Actualités 02 / 11 / 2021

Aménagement du territoire : redonner le goût de vivre en ville

Article Suivant chevron_right
Actualités 03 / 02 / 2022

Nouveau DPE : plus facile à lire

Investir dans la location meublée en immobilier géré à Villeneuve d'Ascq, le choix du confort et de la performance !


Je découvre

clear