Le prêt à taux zéro

Financez jusqu’à 40% de l’acquisition de votre bien immobilier neuf avec le Prêt à Taux Zéro. Reconduit en 2020, découvrez comment profiter de cette aide pour diminuer le montant de votre prêt principal.

Sommaire
Qu’est-ce que le PTZ ?
Comment calculer le montant de mon prêt à taux zéro ?
Suis-je éligible au PTZ ?
Puis-je cumuler un PTZ avec un autre prêt ?

Qu’est-ce que le PTZ ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un crédit immobilier destiné à l’acquisition d’un logement neuf (ou d’un logement ancien nécessitant des travaux de réhabilitation tels qu’ils l’assimilent fiscalement à du neuf), dont les intérêts sont pris en charge par l’État, et dénué de frais de dossier. Ce prêt aidé s’adresse uniquement aux primo-accédants. Il est attribué sous conditions de ressources. Quel montant pouvez-vous emprunter dans le cadre d’un PTZ ? Comment savoir si vous êtes éligible ? Est-il possible de le cumuler avec d’autres crédits ?

Comment calculer le montant de mon prêt à taux zéro ?

Le montant que vous pouvez emprunter dans le cadre d’un prêt à taux zéro est plafonné à 40 % du prix de vente du bien considéré. Mais c’est loin d’être le seul paramètre ! Pour faire ce calcul, vous devez prendre en compte la zone géographique du bien immobilier neuf et la composition du foyer.

Calcul du montant du PTZ

Premier paramètre : la zone géographique, dont dépend le plafond appliqué pour le prêt à taux zéro. Le PTZ permet de financer…

  • Jusqu’à 40 % du coût de l’opération pour un logement situé en zone A, A bis ou B1.
  • Jusqu’à 20 % du coût de l’opération pour un logement situé en zone B2 ou C.

Deuxième paramètre : la composition du foyer, ou plus exactement le nombre de personnes qui vont occuper le logement. Cette information donne le plafond du coût de l’opération, comme suit :

Montants du PTZ selon le zonage et la composition du foyer
Composition du foyer fiscal Zones A bis et A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 personne 150 000 € 135 000 € 110 000 € 100 000 €
2 personnes 210 000 € 189 000 € 154 000 € 140 000 €
3 personnes 255 000 € 230 000 € 187 000 € 170 000 €
4 personnes 300 000 € 270 000 € 220 000 € 200 000 €
5 personnes et plus 345 000 € 311 000 € 253 000 € 230 000 €

 

EXEMPLE :

Pour un bien situé en zone B1, si votre ménage compte 3 personnes (un couple et un enfant), vous pourrez emprunter un maximum de 40 % du prix d’achat, soit 92 000 € pour un coût égal ou supérieur à 230 000 €.

Suis-je éligible au PTZ ?

Pour bénéficier d’un prêt à taux zéro, vous devez respecter un certain nombre de conditions. Celles-ci concernent le logement lui-même, votre situation au regard de votre résidence principale, votre projet et les ressources de votre foyer. Voici les questions à vous poser pour savoir si vous êtes éligible.

Quel est le type de bien immobilier ciblé ?

Le PTZ est réservé à une acquisition dans l’immobilier neuf ou assimilé, comprendre : un bien acheté en VEFA (maison individuelle ou appartement faisant partie d’un programme neuf) ou un logement ancien dont les travaux de rénovation représentent au moins 25 % du coût de l’opération (travaux ayant pour but la modernisation, l’aménagement de surfaces habitables ou annexes, ou la création de surfaces habitables ou annexes). Les biens anciens ayant appartenu à un organisme HLM sont également éligibles.

Quel usage vais-je faire du bien immobilier ?

Le PTZ est accordé aux candidats à l’achat qui envisagent de faire du bien immobilier leur résidence principale. Il n’est donc pas possible d’obtenir un prêt à taux zéro pour acquérir une résidence secondaire ou un bien locatif.

Quelle est ma situation vis-à-vis de ma résidence principale ?

Le PTZ est destiné aux primo-accédants, c’est-à-dire aux candidats à l’achat qui ne sont pas propriétaires de leur résidence principale, et qui ne l’ont pas été depuis au moins deux ans au moment où la demande est faite. Cette condition peut être contournée si l’un des occupants du bien est titulaire d’une carte d’incapacité ou d’invalidité, bénéficiaire d’une allocation adultes handicapés ou enfants handicapés, ou bien si l’un des occupants a été propriétaire d’un logement qu’une catastrophe a rendu impropre à être habité.

Quels sont les revenus annuels de mon foyer fiscal ?

Le dernier paramètre à prendre en compte pour savoir si vous êtes éligible au PTZ concerne les revenus de votre foyer fiscal. En effet, le PTZ est un prêt attribué sous conditions de ressources, en fonction de la zone géographique dans laquelle est situé le futur logement. Voici les plafonds de ressources (chiffres 2019) :

Plafonds des revenus pour l'éligibilité au PTZ
Composition du foyer fiscal Zones A bis et A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 personne 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 personnes 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 personnes 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 personnes 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 personnes 85 100 € 69 000 € 62100 € 55 200 €
6 personnes 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 personnes 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
8 personnes et plus 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

 

Puis-je cumuler un PTZ avec un autre prêt ?

Oui. C’est même une obligation, puisque le prêt à taux zéro n’est pas destiné à financer la totalité de l’opération. Il est donc indispensable de le compléter par un autre crédit, par exemple un emprunt amortissable classique ou une autre aide à l’acquisition (prêt conventionné, prêt d’accession sociale, prêt complémentaire, etc.). Il est même possible de cumuler un PTZ avec un éco-prêt à taux zéro réservé au financement de travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique.

print favorite share

Nos programmes immobiliers neufs