Le Statut LMNP

Investissez dans l'immobilier avec le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel) et bénéficiez de revenus défiscalisés.

Sommaire
Qu'est-ce que le statut LMNP ?
Les avantages du statut loueur meublé non professionnel
Quelles sont les conditions d’éligibilité en LMNP ?
Quelle fiscalité pour le statut LMNP ?

Qu'est-ce que le statut LMNP ?

Le statut LMNP est un dispositif d’investissement locatif qui consiste, comme son nom l'indique, à louer un bien immobilier meublé. Les revenus générés par ce logement donnent droit à un avantage fiscal avec un abattement forfaitaire de 50%, si les revenus fonciers annuel générés ne dépassent pas le plafond de 23 000 € et que l’activité de propriétaire bailleur de constitue pas la source principale de vos revenus.

Les avantages du statut loueur meublé non professionnel

Un investissement rentable

Les logements éligibles sont bien souvent des petites surfaces (studios ou T2), qui ne demandent qu’un petit investissement de base. Avec un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus que vous allez percevoir, il s’agit d’une bonne solution pour rentabiliser votre investissement, tout en défiscalisant.

Un complément de revenus mensuel

Automatiquement, vous allez voir les loyers perçus s’ajouter à vos revenus. Avec peu d’efforts, vous allez pouvoir améliorer votre pouvoir d’achat.

Un bail souple

Le bail locatif est beaucoup plus souple que pour un logement nu. Il peut se faire sur une durée de 9 mois pour les étudiants par exemple.

Des amortissements avantageux

L’amortissement consenti pour les meubles et les équipements est un avantage important. Un amortissement est également possible en cas de revente du bien.

Quelles sont les conditions d’éligibilité en LMNP ?

Pour bénéficier des avantages fiscaux du statut de Loueur Meublé Non Professionnel vous devez respecter les points suivants :

  • Proposer à la location un bien immobilier meublé,
  • Ne pas percevoir plus de 23 000 € de revenus foncier en provenance des loyers,
  • Ne pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Dans le cadre d'un investissement locatif avec la loi Censi-Bouvard, vous devrez également remplir deux conditions supplémentaires.

Investir dans une résidence de service (résidence seniors ou résidence étudiants) et être lié à gestionnaire de résidence par un bail commercial.

Quelle fiscalité pour le statut LMNP ?

Pour déclarer les revenus générés par votre logement meublé, il faudra choisir entre le régime réel ou régime BIC. En général, l’administration fiscale estime que le propriétaire qui met de façon régulière une location meublée à disposition exerce une activité de type commercial.

Le régime BIC

Ce régime est proposé aux propriétaires qui présentent des revenus locatifs annuels inférieurs à 70 000 euros. Ce montant peut aller jusqu’à 170 000 euros pour les chambres d’hôtes et les logements meublés dédiés au tourisme. L’abattement forfaitaire sera donc de 50% pour les logements meublés classiques, mais pourra monter à 71% pour les chambres d’hôtes et les logements ouverts aux touristes.

Le régime réel

Ce régime est incontournable lorsque les bénéfices générés par les loyers dépassent le seuil des 70 000 euros par an. Dans ce cas, vous devrez indiquer à votre centre des impôts que le régime choisi est le régime réel. La bonne fiscalité sera alors adoptée, avec un calcul de l’impôt au plus juste.

Dans ce cas de figure, vous pouvez déduire l’ensemble de vos charges. Le montant réel de vos achats et investissements pourra alors être déduit du montant de vos impôts. Ce régime est proposé en option pour les loueurs meublés non professionnels.

Le régime réel normal est proposé aux propriétaires qui dépassent des gains de 788 000 euros par an. Pour la comptabilité, une aide peut être nécessaire compte tenu des obligations correspondantes. Dans ce cas de figure, le montant exact des charges subies pour ses logements peut également être déduit.

print favorite share

Nos programmes immobiliers neufs